Galeries

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter


Voir le diaporama

En théorie, une grossesse dure 9 mois même si, en réalité, elle peut être un peu plus courte ou un peu plus longue d'une femme à l'autre. Vous pouvez tout de même vous baser sur cette valeur moyenne pour éviter que bébé naisse à une "mauvaise" date.

A lire aussi

10 choses qu'on ne vous avait pas dites sur la grossesse
14 croyances farfelues autour du sexe de bébé
Essai bébé : 10 conseils pour gérer l'attente
17 choses étonnantes à savoir sur les bébés

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter (10 photos)

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

1. Mettre un bébé en route pile 9 mois avant l'anniversaire de votre aîné ? Mieux vaut éviter…

… car ce serait prendre le risque qu'il ait le même jour d'anniversaire que votre aîné. Il risque de mal prendre le fait que le petit dernier lui vole la vedette. Ensuite, fêter deux anniversaires d'enfant le même jour est un casse-tête financier et logistique (ex. : l'aîné va vouloir aller au cinéma alors que le cadet va réclamer la petite ferme des animaux).

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

2. Le 31 janvier (une naissance à Halloween se profile)

Une naissance au 31 octobre ? Premier problème : les copains de votre enfant seront occupés à collecter des bonbons dans le voisinage (galère assurée pour avoir assez d'invités). Second problème : il devra partager son anniversaire avec des fantômes et des clowns effrayants, de quoi le traumatiser jusqu'à sa majorité.

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

3. Le 11 février : ennui assuré

Votre enfant sera obligé d'assister aux commémorations du 11 novembre devant le monument aux morts. On a connu plus gai pour un anniversaire…

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

4. Le 25 mars : une date de conception à oublier

Bébé a des chances de naître un 25 décembre. Outre les réflexions plus ou moins amusantes sur votre choix de prénom ("Quoi, vous ne l'avez pas appelé Jésus ou Noël ?"), bébé va devoir fêter son anniversaire et Noël le même jour. En grandissant, il se rendra vite compte qu'il a le droit à une seule fête par an au lieu de deux, comme ses copains…

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

5. Le 31 mars (attention danger !)

Là, il risque de naître le 31 décembre. Enfant, vous aurez du mal à réunir ses copains le jour J. Adolescent, vous aurez du mal à empêcher tous ses copains de vous envahir ("On va tous fêter le Nouvel An chez lui, c'est normal c'est aussi son anniversaire !").

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

6. Oubliez le 14 mai : ça lui ferait trop de pression à la Saint-Valentin

14 février. Date de son anniversaire. Et tonton André qui lui dit chaque année la même chose : "toi, je parie que tu veux une amoureuse pour ton anniversaire ". Tant qu'il est petit, ça va. Mais à l'adolescence, il le prendra moins bien…

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

7. Le 29 mai : un anniversaire aussi rare que les JO

Si bébé naît le 29 février, il ne pourra pas fêter son anniversaire le jour J tous les ans. Cela n'arrivera que tous les 4 ans, mais il restera ainsi votre bébé un peu plus longtemps.

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

8. Faire un bébé le 1er juillet (la mauvaise blague si bébé naît le 1er avril)

"Allo belle-maman, ça y est bébé est né ! Venez vite !". Réponse glaciale : "Tu crois que la naissance de mon petit-fils est un sujet de plaisanterie "… Sans parler du fait que bébé risque d'être victime de "poissons d'avril" à chaque anniversaire.

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

9. Un bébé conçu le 15 novembre risque d'avoir peu de monde à sa fête d'anniversaire…

… s'il naît le 15 août. Pile quand tous ses petits copains sont partis en vacances ou en week-end à la mer. Dommage…

10 dates de conception qu'il vaut mieux éviter

10. 9 mois avant votre anniversaire ou celui d'un proche

Que ce soit pour votre anniversaire, celui du papa ou celui des grands-parents, mieux vaut éviter que la naissance de bébé arrive ces jours-là si vous ne voulez pas partager le gâteau !