Galeries

20 prénoms bretons pour moussaillons


Voir le diaporama

Gwendal, Nolwenn, Brieuc, Loanne, Amaëlle… on vogue vers la Bretagne avec cette sélection de prénoms !

Brune Caillaud/

Top des prénoms

Les prénoms royaux

Les prénoms interdits dans le monde

TOUS NOS THEMES PRENOMS >>

A lire aussi : les meilleures poussettes

TOUS NOS THEMES PRENOMS >>

20 prénoms bretons pour moussaillons (20 photos)

Loanne

Loanne

Loanne est la version féminine de Loan et le diminutif d'Elouan. Le prénom vient du vieux breton issu du celtique luh, "la lumière".
Sa fête : le 28 août.
Ses dérivés : Loane, Louan.

Cyril

Cyril

Pour un garçon à qui l'on souhaite de réussir dans la vie, Cyril est le prénom parfait. Il provient, en effet, du terme grec " Kurios " qui signifie " Maître " et aussi " Consacré au divin ".
Sa fête : À l'instar de Saint Cyrille, Cyril est fêté le 18 mars.
Ses dérivés : Cyrille, Cyrile, Cyrielle, Cyrilla et Cyrillia.

Nolwenn

Nolwenn

Le prénom Nolwenn vient du celte " anoan " et " gwenn " qui signifie "agneau et blanc".
Sa fête : le 6 juillet.
Ses dérivés : Noalig, Noluen, Nolwenna.

Pol Aurélien

Pol Aurélien

En latin Paulinus Aurelianus, en breton Paol Aorelian. Saint Pol Aurélien, l'un des 7 fondateurs de la Bretagne chrétienne au VIe siècle, a établi son siège épiscopal dans une forteresse romaine abandonnée qui devint la ville de Saint-Pol-de-Léon.
Sa fête : le 12 mars.

Ses dérivés : Pablo, Paol, Paoli, Paolino, Paolo, Paul, Paulien, Paulin, Paulinien, Pavel.

Gwendal

Gwendal

Gwendal est un prénom d'origine bretonne qui vient du celte " gwenn " qui signifie heureux, blanc.
Sa fête : le 18 janvier.
Ses dérivés : Gwenn, Gwendoline

Amaelle

Amaelle

Du vieux breton "mael", signifiant le maître, le seigneur. Saint Maël, au Ve siècle, était le neveu de saint Patrick.
Sa fête : le 13 mai
Dérivés : Amaël (masculin)

Conan

Conan

Le prénom Conan vient du gallois "Kon" qui signifie: "élevé".
Sa fête : le 28 septembre
Ses dérivés : Connan, Konan, Connie

Morgane

Morgane

Morgane est un prénom d'origine celte. Il vient du breton " mor " et "gan" qui signifie "mer et naissance ".
Sa fête : le 8 octobre.
Ses dérivés : Maughan, Morgain, Morgan, Morgen, Morrigan.

Samson

Samson

Le prénom Samson vient de l'hébreu "shimshôn" qui signifie petit soleil. Saint Samson, l'un des 7 fondateurs de la Bretagne, fut évêque de Dol et mourut en 565. Il est vénéré en Bretagne et aussi au pays de Galles dont il était originaire. Samson est présenté dans la Bible comme le dernier des grands juges d'Israël. Il mourut d'une trahison de Dalila.

Sa fête : le 28 juillet.
Dérivés : Samzun (en breton).

Nevena

Nevena

Nevena est le dérivé féminin de Neven, du mot "nenv", qui veut dire ciel en breton. Ce joli prénom déjà connu au Moyen Age est aussi parfois donné à des filles et porté comme nom de famille. Il reste rare.
Sa fête : le 6 avril
Ses dérivés : Neven (masculin)

Brieuc

Brieuc

Brieuc est un prénom celtique "brigh", qui signifie force, puissance, et "magl", accroître. Brieuc est l'un des 7 saints fondateurs de la Bretagne. Ce moine gallois du Vie siècle qui fut averti de l'invasion anglo-saxonne par un ange. Il fuit le pays de Galles pour l'Armorique, où il évangélisa les populations. Il fonda le monastère dans la ville qui devint Saint-Brieuc.

Sa fête : le 1 mai

Maelys

Maelys

Le prénom Maelys tire son origine du vieux breton maël qui se traduit par " le prince " ou " le chef ".
Ses dérivés: Azilis, Azélice et Cécile.
Sa fête: Le 13 mai

Patern

Patern

Patern vient du latin "paternus", qui signifie paternel. L'histoire de ce saint fondateur de Bretagne est peu connue. C'est le premier évêque attesté du diocèse de Vannes au Ve siècle. Ce saint est prié en cas de grandes sécheresses afin que les pluies reviennent.
Sa fête : le 15 avril ou le 21 mai.

Malo

Malo

Malo est un prénom issu du vieux breton "march", la garantie, et "luh", la lumière. Malo est l'un des 7 saints fondateurs de la Bretagne. Né dans le pays de Galle vers 570, il s'installa à Alet (aujourd'hui Saint-Servan), dont il devint plus tard l'évêque. L'emplacement de son tombeau sur une presqu'île rocheuse près d'Alet donna naissance à l'une des plus jolies villes de France : Saint-Malo.
Sa fête : le 15 novembre
Ses dérivés : Maclou, Mahou, Malou.

Aziliz

Aziliz

Aziliz est la forme bretonne du prénom Cécile. Le prénom vient du latin "caecus" qui signifie "aveugle".
Ses dérivés: Azilis, Azélice et Cécile.
Sa fête: le 22 novembre

Yann

Yann

Le prénom Yann est la forme bretonne de Jean. Il vient de l'hébreu "yo et hânan" qui signifie : "Dieu est miséricordieux"
Sa fête : la 27 décembre
Ses dérivés : Yvan, Evan, Ian, Ivan, Ioannes, Jan, Jann, Jean et Yannick

Tristan

Tristan

Tristan est dérivé de vieux prénoms celtes comme Drustan, du celtique drest, "tumulte".
Son origine est contestée car il s'est, bien sûr, également imposé par la légende médiévale de Tristan et Iseut qui a inspiré de nombreuses œuvres.
Sa fête : Le 12 novembre ou le 19 mai.
Ses dérivés : Tristam (Angleterre), Trestan, Trystan, Tristane (féminin).

Tugdual

Tugdual

Ce prénom vient du vieux breton "tut", le peuple, et "uual", valeureux. Appartenant aux 7 saints fondateurs de la Bretagne, Tugdual était un moine gallois venu évangéliser la Bretagne au cours du VIe siècle. Il s'y installa et y fonda le monastère de Tréguier. La légende raconte qu'il était pape et qu'un cheval ailé l'aurait ramené de Rome à Tréguier après deux années de pontificat.

Sa fête : le 30 novembre.

Corentin

Corentin

Le prénom Corentin est issu du breton "kaouraintin", dont l'étymologie - incertaine - pourrait venir de "kaour", secours, "kar", l'ami, ou "karent", le parent. Ermite dans la forêt d'Armorique, réputé pour ses miracles, saint Corentin devint au Ve siècle le premier évêque de Quimper, longtemps appelé Quimper-Corentin. C'est l'un des 7 saints fondateurs de la Bretagne.
Sa fête : le 12 décembre.
Ses dérivés : Kaoun, Kaour, Kaourenti.

Lénaic

Lénaic

Dérivé d'Elen, du vieux breton "elen", signifiant grand troupeau. C'est un prénom masculin, mais qui s'est confondu très vite avec le prénom féminin Hélène, issu du grec "hellios", soleil, et est devenu mixte. Sa fête : les filles se fêtent plutôt avec Hélène le 18 août, les garçons le 7 septembre.

A découvrir :