Galeries

15 prénoms celtes qui font rêver


Voir le diaporama

Originaux, les prénoms celtes ne plaisent pas qu'en Bretagne ! Beaucoup de parents sont séduits par leur identité et leurs accents magiques. Enora, Kélio, Loan, Lénaïc, Tara… voici 15 prénoms celtes qui vous inspireront peut-être pour le prénom de bébé !

Karine Ancelet

Top des prénoms

Prénoms royaux

Prénoms interdits dans le monde

TOUS NOS THEMES PRENOMS >>

A lire aussi : les meilleures poussettes

TOUS NOS THEMES PRENOMS >>

15 prénoms celtes qui font rêver (15 photos)

Amaël

Prénom masculin, Amaël est un dérivé de Maël, du mot celte " maël ", qui signifie " chef, prince ". Saint Maël était un laIc qui permit l'édification du pays de Galles au Ve siècle. Sa fête : le 27 mai.

Enora

Prénom féminin, Enora vient du mot celte "enor", qui signifie l'honneur. Enora était une princesse Saxonne du VIIe siècle mariée à saint Efflam dès sa naissance. Décidés à rester chastes, ils s'enfuirent tous les deux en Armorique où ils eurent chacun leur oratoire, éloignés l'un de l'autre. Sa fête : le 14 octobre. Ses dérivés : Enor, Norig.

Loan

Prénom masculin, Loan est le diminutif d'Elouan, un vieux prénom breton issu du celtique "luh", la lumière. Saint Elouan était un moine irlandais du VIIe siècle enterré à Saint-Guenn dans les Côtes-d'Armor. Sa fête : le 28 août. Ses dérivés : Elouan, Elouen, Loane (féminin).

Armel

Prénom mixte, Armel vient du breton ancien arzhel, fait de artz, l'ours, et maël, le prince. Au VIe siècle, un moine du Pays de Galles, Arzhel prince de l'ours, arriva en Armorique pour fonder un monastère. Il devint célèbre pour ses miracles et le roi des Francs, Childebert 1er, le fit venir à sa cour. Il laissa son nom à la ville de Saint-Armel dans l'Ille-et-Vilaine où il mourut, et à l'abbaye de Pluarzel qu'il fonda. Sa fête : le 16 août.

Gwen

Prénom mixte, Gwen vient du celte "gwenn", blanc, heureux. Sainte Gwenn, épouse de saint Fragan et mère de saint Gwenolé est très honorée dans plusieurs villes de Bretagne. Gwen est aussi un diminutif fréquent pour les prénoms tels que Gwenllian, Gwenlaouen, Gwentrog, etc. Sa fête : le 18 octobre. Ses dérivés : Gwenn, Gwennig, Gwenna, Gwennaig, Gwennen, Gwennez.

Tara

Prénom féminin, Tara vient du gaélique "teamhair", colline. Ce prénom pourrait aussi signifier étoile en sanskrit. Dans la mythologie irlandaise, il s'agit de la forêt dans laquelle vivaient les rois. Tara est aussi le nom du domaine de miss Scarlett O'Hara dans le film Autant en emporte le vent. Sa fête : pas de date de fête. Pourquoi pas avec Stella le 11 mai.

Lénaic

Prénom mixte, Lénaic est issu du vieux breton "elen", signifiant grand troupeau. Elen est un prénom masculin, mais qui s'est confondu très vite avec le prénom féminin Hélène, issu du grec "hellios", soleil, et est devenu mixte. Sa fête : les filles se fêtent plutôt avec Hélène le 18 août, les garçons le 7 septembre.

Kaelia

Prénom féminin, Kaelia vient du mot celte kaelia qui signifie "le généreux seigneur". C'est un prénom rare… qui vous séduira peut-être.

Elouan

Prénom masculin, Elouan vient du celte luh, lumière. Le préfixe el le renforçant, cela donne : le très lumineux. Elouan était un prénom que l'on ne retrouvait quasiment qu'en Irlande et en Armorique. Il est sorti de ses frontières grâce à la mode des prénoms bretons. Saint Elouan était un moine irlandais, disciple de saint Tugdual, qui évangélisa l'Armorique au VIe siècle. Sa fête : le 28 août. Ses dérivés : Elouen, Louan, Loan, Loanna.

Nolwenn

Prénom féminin, Nolwenn vient du celte an ouarn, l'agneau, et gwenn, blanc, heureux. Sainte Nolwenn était fille d'un prince de Cornouailles qui, pour fuir les avances d'un homme et les foudres de son père qui refusait son choix religieux, s'installa dans un ermitage en Bretagne au VI e siècle. Retrouvée… elle fut décapitée. Elle prit alors sa tête dans ses mains et partit à la recherche d'un lieu de sépulture. Après une longue marche, le sang de son cou fit jaillir trois fontaines et son bâton planté en terre se transforma en aubépine. Sa fête : le 6 juillet. Ses dérivés : Noalig, Noluenn, Nolwen, Nolwenna.

Tanguy

Prénom masculin, Tanguy est issu du celtique breton tan, le feu, et ki, le chien, cela fait référence à un guerrier plein de fougue ou au chien qui garde le foyer. Fils d'un seigneur Breton au VIIe siècle, saint Tanguy entra dans les ordres et fonda un monastère pour expier sa faute : prêtant bonne foi à des calomnies sur sa sœur, Haude, il l'avait décapitée dans un moment de colère. Sa fête : le 19 novembre. Ses dérivés : Tangi, Tangui, Tanneguy.

Ronan

Prénom masculin, Ronan vient du mot celte roen, royal, ou de l'irlandais ronan, jeune phoque. A vous de choisir ? Ce nom irlandais s'est popularisé dans les années 1970 avec la mode des prénoms à consonance celtique. Saint Ronan était un évêque irlandais, ami de saint Patrick, qui devint ermite et s'installa en Bretagne dans une ville qui porte désormais son nom, Locronan. Sa fête : le 1er juin. Ses dérivés : Renan, Reunan.

Lenaëlle

Prénom féminin, Lenaëlle est tiré du mot celte ael qui signifie " ange ". Lenaëlle a pour sainte patronne Hélène, mère de l'empereur romain Constantin. Chrétienne, Hélène effectua un pèlerinage en Palestine pour recueillir les reliques de la Passion et faire construire des basiliques pour protéger les lieux saints . Sa fête : le 18 août.

Kélio

Prénom masculin, Kélio est un dérivé de Kelian, du celte kellien qui signifie " gaillard " ou " querelleur ". Son saint patron est Kilien, qui fut évêque et martyr en Thuringe mort en 689. Sa fête : le 8 juillet.

Youen

Prénom masculin, Youen est la forme celte du prénom Yves, du germanique iv, désignant l'if (l'arbre), voilà un prénom qui plaît surtout en Bretagne. Sa fête : le 19 mai.