Galeries

11 résolutions qui donnent le smile


Voir le diaporama

Allez, promis, juré, cette année on décide de se faire du bien ! Pas question ici de prendre de "grandes" résolutions, mais juste de profiter de 11 petits bons plans pour être une maman bien dans ses baskets en 2019 !

Marie Auffret-Pericone

11 résolutions qui donnent le smile (11 photos)

Apprendre à dire " non ", c'est essentiel

Non, ce n'est pas possible de caser en un seul week-end la visite chez le pédiatre, le dimanche après-midi chez les beaux-parents, quelques heures à la salle de sport, un ciné, un peu de temps pour soi, un peu de temps pour son couple, un dîner chez des amis… et une sieste parce qu'on est crevée ! Pas question de continuer sur le même rythme que lorsque nous n'avions pas d'enfant. Eh oui, il va falloir faire des choix. Revoir nos prétentions à la baisse, cela passe forcément par un renoncement… Et dans renoncement, il y a " non " ! On apprend donc à dire " non ", calmement, fermement et surtout définitivement. De quoi gagner en sérénité.

Peur de mal faire ? Stop, on se calme

La peur de faire des erreurs avec nos enfants nous paralyse parfois. Mais en matière d'éducation, il n'y a pas d'erreur irréversible à partir du moment où on se base sur quelques ingrédients : de l'amour, de la présence, de la bonne volonté, de la fermeté, mais aussi suffisamment de souplesse pour ajuster notre comportement au fur et à mesure que notre enfant grandit.

Un super-réseau, le bonheur

Certaines vivent à deux pas de leur mère archi-disponible pour les enfants, d'autres connaissent leur ville sur le bout du doigt… Quel est le truc de ces mères joviales et détendues ? Un réseau qui leur permet de dégager du temps : elles profitent des fêtes de crèche, des réunions de parents d'élèves, des bavardages au square pour connaître d'autres familles, pour mettre en place une organisation à toute épreuve de services entre mamans… A la fois malin et sympa !

Le rythme des enfants, un modèle à suivre

Plutôt que de reprocher à nos enfants de prendre leur temps parce qu'on ne sait pas prendre le nôtre, essayons de nous calquer sur leur rythme ! Une idée à leur prendre ? Inventer un rituel, ils adorent et ils sont les champions pour ça ! Peu importe celui que nous allons choisir ensemble : dîner autour d'une bougie chaque mercredi soir avec un joli couvert, faire un gâteau au yaourt le dimanche et le déguster pendant un goûter… L'important est de ne pas y déroger et de ne pas le faire à la va-vite. A quoi sert ce rituel ? A faire un arrêt sur images, à prendre une pause : il oblige à casser le tourbillon de la vie quotidienne, à s'arrêter, à se reconnecter à soi et aux autres. C'est un moment de partage, volé aux heures qui s'écoulent trop vite, un instant privilégié et protégé.

Parler du lendemain, un bon rituel du soir

Prendre chaque soir quelques minutes à parler du lendemain, ça rend service. D'abord, parce que ça rassure les enfants avant de s'endormir. Lorsqu'ils connaissent le programme, ils ont aussi moins l'impression que nous décidons à leur place. Ensuite, parce qu'ils nous rafraîchiront la mémoire… Ils nous rappelleront par exemple que " demain, on a piscine ! " et qu'il faut préparer le maillot de bain.

Halte à l'invasion d'objets !

Une fois par mois, on classe, on range… et on jette ! Ce grand ménage par le vide permet de gagner un temps fou durant toute l'année (on ne met plus la maison à sac pour trouver la dernière facture du garage) et de gagner de l'espace. Pour réduire la pile de courrier, faisons le tri sans attendre en jetant dès réception les publicités et le courrier inutiles. En gérant nos comptes bancaires directement sur Internet et en optant pour les prélèvements automatiques, nous limitons aussi la paperasse.

" Parce que c'est comme ça… " Bonne réponse !

" Pourquoi tu fais ci ? Pourquoi tu fais ça… " Que c'est énervant toutes ses questions sans arrêt ? Notre enfant essaie sûrement d'" occuper le terrain " auprès de nous en captant notre attention, quel que soit le sujet. Alors, c'est décidé : on s'octroie le droit de lui répondre gentiment : " Parce que c'est comme ça ! " Non mais…

L'humour… ça marche avec les enfants

Si, si, c'est possible ! Il ne veut pas manger ? Pas grave, c'est nous qui allons dévorer sa délicieuse purée de carottes. Effet de surprise assuré et contre-attaque attendue. Pas sûr qu'il soit d'accord !

Laisser de la place au papa

Pour permettre à notre homme de profiter pleinement de son enfant et, à nous, de nous accorder une vraie pause, pourquoi ne pas prévoir un " jour papa ", au moins une fois par mois, rien que pour eux, rien que pour nous toute seule ! Tendresse et complicité pour eux, shopping ou détente pour nous (mais surtout pas courses ou ménage. Résultat : tout le monde se retrouve avec bonne humeur !

Anticiper le biberon de la nuit

Evidemment, celles qui ont choisi d'allaiter n'ont pas ce problème. Mais si notre bébé réclame son biberon la nuit, il est parfaitement possible de le préparer la veille et le stocker au frigo. En nous réveillant à 3 heures du matin, nous apprécierons de n'avoir qu'à le réchauffer… et ne serons pas de mauvaises mères pour autant !

Planifier en famille, un bon plan

Pourquoi ne pas investir dans un joli calendrier à afficher dans la cuisine sur lequel noter nos obligations personnelles et les rendez-vous divers de la famille : fête de l'école, week-end chez les grands-parents… Pas fan de la formule calendrier ? L'agenda commun, à poser à côté du téléphone, fera tout aussi bien l'affaire. De quoi éviter les " tu ne m'en as jamais parlé ! " ou " tu ne m'as pas prévenu ! " et réduire les clashs qui empoisonnent la vie quotidienne. Autant de temps gagné pour échanger des mots doux…